Grande Mosquée de Ramla (696/1296)

 

 

 

Localisation : actuelle rue Shlomo HaMelech, à l'est du marché.

 

 

Réf :

Clermont-Ganneau (1896), II, p.119-122

Conder/Kitchener (1881), II, p.269-270

Meinecke (1992), 10/17, 9C/45

 

RCEA 5029, 5342

 

 

 

Historique

 

L’église des Croisés a été transformé en mosquée pour le compte du sultan al-‘Adîl Kitbugha en 696/1296, (avant qu'il ne renonce au trône le 27 muharram 696/25.XI.1296). Cette transformation est réalisée sous la conduite de ‘Ali ibn Khalîl (ill.12). Un minaret est ajouté en 714/1314-1315, sous le règne du sultan al-Nâsir Muhammad, par le gouverneur de la province de Gaza Sanjâr al-Jaulî. Les travaux sont confiés à Hasan ibn Ilyas al-Salawî. L’ancienne entrée au sud est bouchée (ill.8) et un mihrâb est creusé dans le mur, l’accès se faisant dorénavant par l’ouest (ill.2).

Le minaret actuel, de forme cylindrique, n’est pas d’origine (ill.3)[1].

 

 

 

Epigraphie

 

696/1297. Texte de construction 3 lignes sur le linteau de la porte est (ill.12)[2].

« xxx la fondation de cette mosquée bénie a été ordonnée par notre maître le sultan auguste al-Malik al-‘Adîl Zain al-dunya wa’l-dîn, le sultan de l’Islam et des musulmans, le vivificateur de la justice dans les mondes, celui qui rend justice aux opprimés contre les oppresseurs, Kitbugha, l’associé de l’émir des croyants, que Dieu glorifie ses victoires ! cela (a été fait) sous la direction de l’esclave avide de Dieu, ‘Alî fils de Khalîl, fils de xxx 696 (1297) ».

 

 

714/1314. GM, texte de construction 5 lignes (90x48) au-dessus de la porte ouest (ill.6)[3].

« xxx cette tour d’appel à la prière a été construite durant les jours florissants du sultan al-Malik al-Nâsir Nâsir al-dunya wa’l-dîn Abu’l-Fath Muhammad, fils du sultan martyr al-Malik al-Mansûr Qala’ûn, - que Dieu les fasse durer sur l’Islam ! – sous la lieutenance de Sa haute Grandeur ‘Alam al-Dîn al-Jawlî, sous le direction de l’avide de Dieu Hasan fils d’Ilyas al-Salâwî, à la date des mois de l’année 714 (1314), sous la haute direction de l’avide de Dieu Ya’qûb al-Shâwarî xxx pour Ahmad, fils d’Ilyas, et sous la lieutenance du pauvre Muhammad, fils de Wazîr al’Adawî, que Dieu leur pardonne en totalité ! ».

 

 

 

Biblio complémentaire

Gibson/Vitto (1999)

Petersen (1995), p.75-101

Rosen-Ayalon (2006), p.67-83

Cytryn-Silverman (2008), p.379-432

Cytryn-Silverman (2010), p.1-7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan et élévation de la mosquée

2/ vue de la mosquée depuis le sud-ouest

3/ / vue de la mosquée depuis le nord-ouest

4/ les inscriptions du portail d’accès ouest

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ inscription sur le portail d’accès

6/ l’inscription de construction datée 714/1314

7/ vue de la façade sud

8/ façade sud de la mosquée avec l’ancien accès de l’église

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9/ la mosquée depuis le nord

10/ vue de la façade est depuis le sud

11/ l’ancien accès est

12/ l’inscription datée 696/1297

 

 

 

 

Documents anciens, récits

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Sur le minaret, cf Cytryn-Silvermann (2008), p.379-432.

[2] Texte d’après RCEA 5029.

[3] Texte d’après RCEA 5342.