Tombeau Jaliqîya/Baibars al-Jâliq/ Dâr al-Bashkatîb (707/1307)

 

 

 

Localisation : Tariq Bâb al-Silsila, côté nord, à l'angle du Daraj al-'Ain (D5.2).

 

 

Réf :

Burgoyne (1987), n°11

Meinecke (1992), 9B/72

 

RCEA 5212

Van Berchem (1922), n°72, 103

 

 

 

Historique

 

La construction du tombeau pourrait être achevée après la date de décès de son fondateur, le 10 jumada I 707/7.XI.1307. Une inscription datée 707/1307 appareillée dans le mur qui appartient à la construction d'origine donne une date limite pour ces travaux. La salle funéraire se trouve à l'angle du Tariq Bâb al Silsila et du Daraj al-'Ain, et possède des fenêtres qui s'ouvrent sur les deux axes (ill.1, 2).

Une seconde inscription datée 874/1469 est gravée sur la façade sud. Elle ne concerne pas le tombeau mais des restaurations effectuées sur les aqueducs de la ville.

 

 

 

Epigraphie

 

707/1307. Texte funéraire 4 lignes (120x60) sur le linteau de la fenêtre de la façade sud (ill.5)[1].

« Voici le mausolée de l’émir très noble et grand, le guerrier, le combattant, posté à la frontière dans la voie d’Allâh, Rukn al-Dîn Baibars al-Jalîq, al-Sâlihî. Il est décédé à la miséricorde d’Allâh le 10 jumada I de l’année 707 (7.XI.1307), qu’Allâh lui pardonne, ainsi qu’à celui qui demandera pour lui la miséricorde (d’Allâh) ».

 

 

874/1469. Texte de restauration 6 lignes (130x54) sur la façade sud (ill.4)[2].

« Gloire à Allâh, qui a prodigué le bienfait et … . (et qui a favorisé par ?) sa gracieuse assistance la restauration des aqueducs aboutissant à Jérusalem … le sultan de l’Islam et des musulmans, le tueur des hérétiques et des polythéistes, le dompteur des rebelles et des …. (titres), (al-Malik) al-Ashraf Abû’l-Nasr Qaytbay, que son règne glorieux ne cesse de donner la victoire à l’Islam…. (eulogies). Et ce (travail a été exécuté) par les mains du serviteur avide d’Allâh, (l’émir Nâsir al-Dîn Muhammad ibn al-Nashâshîbî….. qu’Allâh le comble ?) de ses bienfaits et le fasse parvenir, en toute bonne chose, au terme de ses espérances ! sous la direction de Zain al-Dîn Qâsim…. (titre ou eulogie), qu’Allâh lui donne en abondance… ! dans la premièr décade de jumada II de l’an 874 (décembre 1469) ».

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan du tombeau

2/ élévation et sections du tombeau

3/ vue du tombeau sur le daraj al-‘Ain

4/ inscription de restauration du système hydraulique

5/ inscription de construction datée 707/1307

 

 

 

Documents anciens, récits

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Van Berchem (1922), n°72.

[2] Texte d’après Van Berchem (1922), n°103.