Ribât al-Zamin (881/1476)

 

 

 

 

Localisation : côté nord du Tariq Bâb al-Mathara (E4.9).

 

 

Réf :

Burgoyne (1987), n°61

Meinecke (1992), 42/74

Van Berchem (1922), p.344-351

 

Van Berchem (1922), n°104

 

 

 

Historique

 

Ribât ou madrasa construit en 881/1476-1477 par le commerçant Muhammad al-Zamin. L’édifice occupe un étroit terrain qui accueillait autrefois une salle donnée en fondation au Haram, il inclut aussi trois salles de logements au sud du sûq al-Qattanîn et s’élève sur deux niveaux avec une mezzanine intermédiaire (ill1, 2). Un escalier est construit sur le toit du Haram pour permettre l’accès à l’étage.

 

 

 

Epigraphie

 

881/1476. Khân al-Zamanî, Texte de construction 2 lignes (160x30) au fond de la niche du portail (ill.9)[1].

« A construit cet édifice béni le serviteur avide d’Allâh, le khawâja Shams al-Dîn Muhammad, fils d’al-Zamîn, le serviteur de la sainte chambre funéraire du Prophète (à Médine) que la plus pure bénédiction divine soit sur celui qui repose dans cette (chambre) ! a la date de l’année 881 (1476) ».

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan du ribat

2/ sections du ribat

3/ vue du ribat à gauche, au fond Bâb al-Mathara

4/ vue de la façade depuis Bâb al-Mathara

5/ vue de la partie droite de la façade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ le portail et l’inscription de construction

7/ la voûte du portail

8/ plan de la voûte du portail

9/ l’inscription de construction datée 881/1476

10/ ouverture droite du ribat

 

 

 

Documents anciens, récits

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Van Berchem (1922), n°104.