Madrasa al-‘Uthmânîya (840/1437)

 

 

 

Localisation : portique ouest, Bâb al-Mathara (E4.8).

 

 

Réf :

Burgoyne (1987), n°57

Meinecke (1992), 33/103

Van Berchem (1922), p.321-327

 

Van Berchem (1922), n°97f, 98 

 

 

 

Historique

 

La madrasa achevée fin dhu’l-hijja 840/4.VII.1437 sous la conduite du commerçant Jamî’ ibn Sâtî al-Rûmî a été construite pour Isfahânshâh Khâtûn, fille de l’émir Mahmûd al-‘Uthmânîya, décédée la même année (peut être une princesse de la dynastie des Ottomans). La fondatrice de l’installation voisine, la princesse Khawand Kân disparue le 23 shawwal 804/26.V.1402, a également été inhumée dans le tombeau de cette installation.

La madrasa est construite sur un terrain désavantageux qui surplombait des latrines à l’ouest et qui était à 2m en dessous du niveau du Haram ce qui obligeait à élever une structure pouvant reléver la future madrasa (ill.1, 2). L’édifice comprend un tombeau et une madrasa ainsi que des logements construits sur le toit du portique et une loggia avec vue sur le Haram (ill.11-13).

 

 

 

Epigraphie

 

801/1402. Epitaphe 6 lignes (40x60) sur la face ouest du sarcophage[1]

« Est trépassée à la miséricorde d’Allâh la haute dame Khawand Gân, qu’Allâh la comble de sa miséricorde et lui donne une demeure spacieuse dans son paradis ! a la date du 23 du mois de shawwal 801 de l’Hégire du Prophète (26.V.1402) ».

 

 

840/1437. Texte de construction 2 lignes (200x45) sur le linteau de la porte (ill.6)[2]

« A ordonnée la construction de cette madrasa bénie la dame noble et distinguée Isfahanshâh Khâtûn, fille du défunt émir Mahmûd, de la famille de ‘Uthmân, connue sous le titre de Khânûm, qu’Allâh lui soit bienveillant ! le trépas l’atteignit l’année 840. La construction de la madrasa a été achevée le dernier jour de la dite année (4.VII.1437), et cela par les soins de Jamî’ le négociant, le fils de Sâtî, l’Anatolien…. ».

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan de la madrasa

2/ élévation et section de la madrasa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/ vue de la madrasa en direction de Bâb al-Mathara

4/ vue de la madrasa depuis Bâb al-Mathara

5/ le portail

6/ l’inscription de construction datée 840/1437

7/ ouverture à gauche du portail

 

 

 

 

 

 

 

8/ la madrasa depuis la terrasse du Dôme

9/ vue de l’étage sur le portique ouest depuis le nord

10/ vue de l’étage sur le portique ouest depuis le sud

11/ façade de la madrasa sur le Haram

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/ l’étage de la madrasa avec la loggia

13/ la double ouverture de la loggia

14/ l’ouverture à gauche de la façade

 

 

 

Documents anciens, récits

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Van Berchem (1922), n°98.

[2] Texte d’après Van Berchem (1922), n°97.