Madrasa Is’ardîya/Khwâjâ al-‘As’ardî (770/1368)

 

 

 

Localisation : partie occidental du portique nord du Haram (E3.10).

 

 

Réf :

Burgoyne (1987), n°33

Meinecke (1992), 22/51

 

 

 

Historique

 

La madrasa du commerçant Khwaja ‘Abd al-Ghanî ibn Abî Bakr al-‘As’ardî est approximativement datée par une fondation du 20 rabi’ I 770/2.XII.1368 ou du 20 rabi’ I 760/19.II.1359. Cette fondation donne une date limite à la construction, cela couvre aussi la partie construite sur le portique nord du Haram qui occupe une partie du mur sud d’Antonia (ill.1). L’extension de l’édifice au nord permet de disposer les logements sur deux niveaux et d’inclure une salle funéraire à l’extérieur du Haram, car l’inhumation à l’intérieur de l’enceinte du Haram n’est pas autorisée.

 

 

 

Epigraphie

 

n.d. Texte du Coran sur une fenêtre grillagée.

« Coran II, 255. Muhammad ibn al-Zayn(…), l’esclave avide de Dieu espérant le pardon de son seigneur déclarant fermement sa religion (…) »

 

 

 

Biblio complémentaire

Mols (2006), n°12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan de la madrasa

2/ élévation de la madrasa

3/ vue du portique nord avec la madrasa depuis l’est

4/ vue de la madrasa depuis l’ouest

5/ la façade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ partie gauche de la façade

7/ partie centrale de la façade

8/ partie droite de la façade

9/ les ouvertures droites

10/ décor des ouvertures droites

 

 

 

Documents anciens, récits

 

 

 

Menu précédent