Mosquée et Qastal de la mosquée al-Haramaîn (865/1461)

 

 

 

Localisation : actuel quartier Qastal al-Mosht.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°519, 520

Herzfeld (1955), p.394-396

Meinecke (1992), 39/1, 42/188, 42/195

 

Herzfeld (1955), n°235, 255, 256, 257

 

 

 

Historique

 

D’après une inscription de construction la fontaine est achevée en 865/1460 sous le règne du sultan al-Zâhir Khushqadâm. Un commerçant du nom de Bardbek la rénove sous le règne du sultan al-Ashraf Qaitbay, les travaux se terminent en rajab 896/10.V-8.VI.1491 (ill.5, 6). Cette fontaine est construite sur le mur de façade de la mosquée al-Haramaîn qui semble être plus ancienne (ill.2, 7). En 897/1491 Bardbek fait ajouter son tombeau à coupole à l’emplacement de 2 boutiques (ill.2, 3). Il y sera enterré en ramadan 897/27.VI-26.VII.1492.

L’édifice est restauré en 1721.

 

 

 

Epigraphie

 

865/1461. Texte de construction au qastal al-Haramain, 2 lignes (1,18x0,43) sur le fond au-dessus d’un décor. Sur la façade de la mosquée al-Haramî[1].

« Au nom d’Allâh … a construit cette eau … -ad, fils de …. Al-Mashh … sous le (règne) du sultan al-Malik al-Zâhir Khushqadam, en l’année 865 de l’hégire du prophète (1461) »

 

 

896/1491. Texte de construction du qastal al-Haramain, 3 lignes dans une tabula ansata (1,05x0,55), encastrée à côté de l’arc du qastal (ill.6)[2].

« A l’époque de notre maître, Son Altesse gracieuse, Sayf al-Dîn Azdamur, notre maître le préfet général, gouverneur d’Alep la bien gardée, a renouvelé cette fontaine Bardbek, marchand d’esclaves sultaniens – qu’Allâh le récompense par le paradis ! à la date de rajab de l’année 896 (mai-juin 1491) »

 

 

897/1491. Texte funéraire à la mosquée al-Haramain, 3+2 lignes dans la salle funéraire[3].

« Ci-gît le défunt Bardbek, le marchand, le martyr, fils de ‘Abdallâh, qui créa les fontaines et fit couler leur eau – qu’Allâh le couvre de Sa miséricorde ! il est passé dans la miséricorde d’Allâh exalté au mois de ramadan, le vénéré, de l’année 897, de l’hégire (27.VI-27.VII.1491) »

 

 

897/1491. Texte de fondation à la mosquée al-Haramain, 2 lignes (1,15x0,25), sur le linteau de la porte au nord-ouest de la cour[4].

« (A prescrit ?) le maître Muhammad Darwish, l’architecte, à titre de compensation pour les deux boutiques dans lesquelles le défunt Bardbek a été enterré, qu’on prendra du bain vingt ‘uthmânî pour compléter (le budget de) la mosquée ; leur revenu était de vingt ‘uthmânî, dont six d’huile, et quatorze pour l’imâm ; et cela fut fait au mois de ramadan de l’année 897 (juin-juillet 1491) »

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ vue de l’édifice depuis le nord-ouest

 

2/ la façade et le qastal de la mosquée

3/ vue du côté nord avec le tombeau à coupole

 

4/ le minaret

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ l’inscription du qastal datée 896/1491

 

6/ détail de l’inscription du qastal

7/ vue du qastal

8/ le blason du sultan Qaitbay à gauche du qastal

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Herzfeld (1955), n°235, voir planche CLX.

[2] Texte d’après Herzfeld (1955), n°255.

[3] Texte d’après Herzfeld (1955), n°256.

[4] Texte d’après Herzfeld (1955), n°257, voir planche CLXVIII.