Mosquée al-Tawashî/Jawhâr al-Ghulâmî (774/1372)

 

 

 

Localisation : au sud est de la vieille ville, quartier al-Qasilah, actulle rue Bâb al-Maqâm.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°365

Meinecke (1992), 22/76

 

Herzfeld (1955), n°197

RCEA 774008

 

 

 

Historique

 

La date limite pour la construction de la mosquée est donnée par une inscription de restauration d’une fontaine voisine qui donne le nom du fondateur, un certain Safî al-Dîn Jawhar al-Ghulâmî.

L’édifice a été nettement modifié par le suite, une inscription ottomane dans le portail mentionne une restauration en 944/1527.

En 2008 la mosquée était en restauration, le portail secondaire au nord, obstrué (ill.2), a été dégagé (ill.3, 12) et le minaret (ill.2, 7) a été démoli ou déposé (ill.3).

 

 

 

Epigraphie

 

774/1372. Texte de restauration d’une fontaine contigüe à la mosquée al-Tawashî, 3 lignes (1,73x0,39) au fond de la fontaine[1].

« Cette fontaine bénie, connue pour avoir été fondée par l’intendant du harem, a été refaite de neuf par le défunt Safî al-Dîn Jawhar al-Ghulâmî, - que Dieu le Très-Haut ait pitié de lui !- affranchi de Sa très noble Grandeur Sayf al-Dîn Tuqtamur al-Kultâwî al-Ashrafî, grand chambellan dans la province d’Alep, au moment où notre maître Sa très noble Grandeur, élevée, notre maître appartenant au souverain, fidèlement servi, le très grand Sayf al-Dîn Iljây, l’émir des armes d’al-Ashraf, - que Dieu fortifie ses victoires !- a ordonné de construire ce couvent béni. On a redressé ses tuyaux et aligné ses coudes. Ceci eut lieu en rabi’I de l’année 774 (septembre 1372) »

 

 

944/1527. Texte de reconstruction, bandeau de 2 lignes (1,6x0,45) dans le portail (ill.9)[2].

« Au nom d’Allâh …. A construit cette mosquée l’esclave avide d’Allâh, Safî al-Dîn, fils de ‘Abdallâh, l’eunuque ; puis l’a renouvelée l’avide d’Allâh, le pèlerin ‘Alî, fils de Fakhrî ‘Uthmân de Malatîya – qu’Allâh lui pardonne ainsi qu’à ses parents et aux musulmans ! à la date de l’année 944 (1527) »

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ la mosquée depuis le sud

 

2/ la mosquée depuis le nord, avec le minaret et le portail secondaire non dégagé

(date du cliché : octobre 2006)

3/ la façade de la mosquée, le minaret a été démonté et le portail secondaire dégagé

(date du cliché : août 2008)

 

4/ l’angle sud-est de la mosquée avec la coupole du tombeau et de la salle de prière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ l’ouverture 2 de la façade

6/ l’ouverture 3 de la façade

 

7/ le minaret

(date du cliché : octobre 2006)

 

8/ le portail d’entrée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9/ le décor et l’inscription de 944/1527 dans la baie du portail

 

10/ la partie haute du portail

11/ la voûte à muqarnas du portail

 

12/ le portail secondaire au nord, après dégagement

(date du cliché : août 2010)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/ la salle de prière avec le mur qibla et le minbar

 

14/ vue de la salle de prière en direction de l’ouest

15/ vue de la salle de prière

16/ vue de la salle du tombeau au sud-est

 

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après RCEA 774008.

[2] Texte d’après Herzfeld (1955), n°198.