Mosquée al-Shammâ’în (897/1491)

 

 

 

Localisation : sûq de la vieille ville sur l’axe allant de Bâb Antakîya à la Citadelle, mitoyen du sûq al-Farrâ’în.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°121

Meinecke (1992), 42/189

 

Herzfeld (1955), n°260

 

 

 

Historique

 

Le masjîd al-Shammâ’în porte une inscription qui mentionne sa restauration par le shaykh Muhâbb al-Dîn Mahmûd, en 897/1491 (ill.2).

 

 

 

Epigraphie

 

897/1491. Texte de rénovation, 1 ligne (1,4x0,3), au-dessus de la porte d’une chapelle dans le sûq[1].

« L’a renouvelé l’humble Muhib al-Dîn Mahmûd, le hanéfite – qu’Allâh lui pardonne ! – à la date de l’année 897 (1492) »

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ l’entrée du masjîd

 

2/ l’inscription de restauration datée 897/1491

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Herzfeld (1955), n°260.