Mosquée madrasa Ishiqtamûr/Sakakinî (773/1371)

 

 

 

Localisation : au sud-est de la vieille vers l’ancienne Bâb al-Nayrab+, actuel quartier al-Qasilah.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°358

Meinecke (1992), 22/68

 

Herzfeld (1955), n°193

RCEA 773007

 

 

 

Historique

 

La mosquée du gouverneur Sayf al-Dîn Ishiqtamûr est construite vers 773/1371 lors de son 2e mandat (du 15 dhu’l-hijja 770/21.VII.1369 à 773/1371). Une fontaine qui porte une inscription de fondation[1] a été ajouté sur la façade  de l’édifice. Le gouverneur a aussi fait construire un khân (avec four, pressoir et magasins)[2], une école (maktab)[3] et son tombeau[4] à proximité de la mosquée, aujourd’hui il ne reste rien de ces édifices.

 

 

 

Epigraphie

 

771/1369. Texte de construction à la base du minaret[5].

« Cette grande mosquée bénie a été fondée par le serviteur qui a besoin de la miséricorde de son Seigneur Omnipotent, l’émir Sayf al-Dîn ….. (?), l’émir dawâdâr de Sa majesté élevée notre maître, fidèlement servi, Sayf al-Dîn [Ishiqtamur], gouverneur général de la province d’Alep la bien gardée, le 1er safar ‘le bon’ dans le courant de l’année 771 (4.IX.1369) »

 

 

771/1369. Texte de construction du qastal, 3 lignes[6].

« Basmalla. Les Bons boiront à des coupes dont le mélange sera du camphre (Coran LXXVI, 5). Cette fontaine bénie a été fondée par notre maître, Sa très noble Grandeur, élevée, notre maître, gouverneur, Sayf al-Dîn Ishiqtamur al-Ashrafî, gouverneur général des provinces royales d’Alep les biens gardées – que sa victoire soit fortifiée ! – dans le courant de l’année 771/1369-70 »

 

 

773/1371. Texte de construction, 1 ligne sur le linteau dans la baie du portail (ill.7)[7].

« Cette mosquée bénie a été fondée par le serviteur qui a besoin de Dieu le Très-Haut I[shiq]tamur a[l-Ash]rafî – que Dieu lui pardonne ainsi qu’aux musulmans ! – dans le courant de l’année 773/1371.

Shahâda. Il l’a envoyé ‘dans la direction de la Religion de Vérité’ (Coran IX, 33) »

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan de la mosquée

2/ la façade de la mosquée

 

3/ une ouverture sur la façade

4/ le portail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ les 2 inscriptions du portail

6/ l’inscription en haut du portail

 

7/ l’inscription en bas datée 773/1371

 

 

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Voir Meinecke (1992), 22/56 et RCEA 771008.

[2] Voir Meinecke (1992), 22/69.

[3] Voir Meinecke (1992), 22/70.

[4] Voir Meinecke (1992), 22/71.

[5] Texte d’après RCEA 771007.

[6] Texte d’après RCEA 771008.

[7] Texte d’après RCEA 773007.