Mosquée al-Daraj (802/1400)

 

 

 

Localisation : faubourg au nord-est de Bâb al-Hadîd, quartier Banqusa.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°567

Meinecke (1992), 26A/9

 

Gaube (1978), n°51

 

 

 

Historique

 

L’édifice ne présente aucune inscription, à part la signature du maître d’œuvre sur le portail, permettant de donner une date à la construction de la mosquée.

Celle-ci peut être approximativement datée avec l’aide des éléments décoratifs de sa façade. Cette façade présente de grandes niches (ill.6, 11, 14) encadrées par des colonnettes latérales (ill.7, 12) et surmontées de muqarnas (ill.8, 13), elles abritent des fenêtres en ablaq avec linteau et arc de décharge ornés d’un décor géométrique. Ce décor se retrouve sur la mosquée al-Utrush (801/1399) et sur de nombreux édifices construits après 802/1400, il convient donc dater la mosquée al-Daraj de cette période.

 

 

 

Epigraphie

 

802/1400. Texte de construction, 3 lignes sur le portail[1].

« œuvre du maître Muhammad ibn as-Sawwâf. Qu’ Allâh ait pitié de lui ! »

 

 

 

Biblio complémentaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ vue de la mosquée depuis le sud

 

2/ la façade de l’édifice

3/ la partie gauche de la façade

4/ la partie centrale de la façade

5/ la partie droite de la façade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ l’ouverture 1 sur la partie gauche

 

7/ la colonnette gauche de l’ouverture 1

 

8/ le décor à muqarnas sur l’ouverture 1

9/ le portail

10/ la partie haute du portail avec la signature du maître d’œuvre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/ l’ouverture 4 sur la partie droite

 

12/ la colonnette gauche de l’ouverture 4

 

13/ le décor à muqarnas de l’ouverture 4

14/ l’ouverture 5 sur la partie droite

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Gaube (1978), n°51.