Matbakh al-‘Ajamî/Dâr al-Fakhrî (765/1363)

 

 

 

Localisation : dans le quartier de la Grande Mosquée, face au khân al-Wazîr.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°182

Meinecke (1992), 22/2, 47/50

 

 

 

Historique

 

A l’origine le matbakh est un palais construit sous les Zenguides et modifié à la fin de la période Ayyûbide. En 765/1363, l’édifice devient une madrasa pour l’émir Ahmad ibn al-Sâhib, décédé durant la même année. Cet émir a aussi fait construire une madrasa en face du matbakh, c’est aujourd’hui la mosquée al-Fustuq. Une cour anciennement ouverte a été recouverte par une coupole.

Le matbakh est restauré et peut-être agrandit à la fin de la periode Mamluk par le dernier gouverneur de la ville Kha’îrbek min Malbay (en poste de rabi’II 910/11.IX-9.X.1504 jusqu’au 23 rajab 922/22.VIII.1516).

Sous les Ottomans, c’est une cour de justice (mahkama), puis une mosquée. Suite au percement de l’axe est-ouest, le mur sud a été déplacé vers le nord.

 

 

 

Epigraphie

 

 

 

Biblio complémentaire

David (1998)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan du matbakh et de ses annexes

 

2/ la façade sud

3/ coupe est-ouest du qa’a au nord

4/ le portail sur la façade sud

5/ le décor d’entrelacs géométriques du portail 

 

 

 

 

 

Menu précédent