Khân Kha’îrbak min Malbây (920/1514)

 

 

 

Localisation : quartier Suwaiqat, à l’est de la Grande Mosquée et au sud du khân al-Wazîr.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°168, 171

Meinecke (1992), 47/94

 

Herzfeld (1955), n°273

Mayer (1933), p.137

 

 

 

Historique

 

Le khân est construit en même temps que la ruelle commerçante au sud, jusqu’en rabi’ I 920/26.IV-25.V.1514 par le gouverneur de la ville Kha’îrbak min Malbây. L’édifice est achevé sous le règne du sultan Ottoman Sulaiman.

 

 

 

Epigraphie

 

920/1514. Texte sur objet mobilier, 1 lignes sur 2 lames de fer (0,4x0,1) sur les battants de la porte[1].

« Voici ce qui a été fait sur l’ordre de Son Altesse illustre, grâcieuse et haute Khâ’irbak al-Ashrafî, gouverneur de la principauté d’Alep la bien gardée – qu’Allâh glorifie ses victoires ! – en rabi’I de l’année 920 (mai 1514) »

 

 

928/1522. Texte de construction, 3 lignes (1,9x0,7) sur le mur ouest de la cour[2].

« Au nom d’Allâh …. (Coran IX, 18) ; a ordonné de construire cet endroit celui qui est passé dans la miséricorde d’Allâh, Khâ’irbak, fils de ‘Abdallâh, et son substitut, l’émir Ghulbak al-Zainî, al-Nairabî, à l’époque de notre Maître, le sultan Sulaiman – que sa victoire soit glorifée ! – et son achèvement eut lieu à la date de l’année 928 (1522) »

 

 

 

Biblio complémentaire

Asad (2000), n°56

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ plan du khân

 

2/ le portail sur la façade ouest

3/ la partie haute du portail avec les coupoles sur la ruelle

 

4/ la partie basse du portail

5/ l’inscription de 920/1514 et le blason inscrit sur le battant gauche de la porte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ l’inscription de 920/1514 et le blason inscrit sur le battant droit de la porte

 

7/ le corridor menant à la cour

 

8/ l’étage sur le côté est de la cour

9/ un blason inscrit sur le côté est de la cour

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] Texte d’après Herzfeld (1955), n°273.

[2] Texte d’après Herzfeld (1955), n°274.