Bâb al-Ahmar+ (912/1506)

 

 

 

Localisation : ancienne porte orientale de la vieille ville, actuelle rue Bâb al-Hadîd.

 

 

Réf :

Gaube (1984), n°328

Meinecke (1992), 47/38

 

Herzfeld (1955), n°25

 

 

 

Historique

 

Bâb al-Ahmar est restaurée en 912/1506, lors d’une campagne de rénovation de la partie orientale de l’enciente. Cette campagne est l’ouevre du sultan Qansûh al-Ghûrî et avec la participation du gouverneur de la citadelle Abrak al-Ashrafî.

Aujourd’hui il ne reste rien de la porte, détruite en 1830, les blocs ont servis à la construction du baraquement d’Ibrahîm Pacha à la citadelle (actuellement le Musée de la Citadelle). Toutefois une photo de l’inscription de la porte est conservée dans les archives de Ernst Herzfeld.

 

 

 

Epigraphie

 

(n.d). Texte de réfection, disparu (ill.1)[1].

 

 

 

Biblio complémentaire

Asad (2000), p.188-194

 

 

 

 

 

 

 

1/ l’inscription de rénovation datée 912/1506, photos prise entre 1908 et 1914 prise par Herzfeld

Source : Ernst Herzfeld Papers, Freer/Sackler Galleries, Smithsonian Institut.

 

 

 

 

Menu précédent

 

 

 



[1] D’après Herzfeld (1955), n°26.